Sea, Sex and Sun, qu’est ce qui pourrait bien vous arriver?

Comme dans la plupart des films d’horreur, au delà des eaux turquoises, que peut-il bien se cacher dans l’attente de bondir sur les vacanciers profitant de la mer.

Le virus Zika !!!

Bien que cela ressemble à un film de zombie (L’invasion du virus Zika), la dernière maladie apportées par les moustiques est une menace réelle affectant de nombreuses régions à travers l’Amérique Latine et les Caraïbes, et les images effrayantes des nouveaux nés touchés par l’encéphalite y sont pour quelques choses.

Par conséquent si vos prochaines vacances sont prévues dans l’un des pays où réside le moustique vecteur du virus Zika, vous devriez considérer attentivement les risques avant de partir.

Tout d’abord, n’hésitez pas de consulter votre médecin si vous avez des doutes ou questions. Cet article n’est pas rédigé par un médecin et ne prétend établir une expertise médicale, mais plutôt donne des conseils et recommandations à suivre si vous désirez vous rendre dans des zones touchées.

Ce qu’il faut savoir sur le virus Zika

Selon le Center for Disease Control aux États-Unis, le virus Zika est une maladie qui se propage aux personnes principalement par la piqûre d’un moustique porteur du virus.

Malheureusement, voyager vers un pays tropical impose qu’en échange de profiter du temps chaud et des plages de sable blanc, vous aller devoir cohabiter avec les moustiques. Cela ne signifie pas nécessairement que vous aller vivre un enfer, Il existe plusieurs choses à savoir afin de profiter pleinement de votre séjour.

1Vérifiez les conditions d’annulation et de remboursement avec votre agence de voyage

Avant de partir, il est préférable d’appeler et de confirmer les closes d’annulation et de remboursement pour votre vol, d’hôtel, Airbnb, excursion en bateau, ou toute autre activité liée a votre voyage. Assurez vous qu’ils connaissent votre problème concernant le virus Zika. De nombreuses agences dans les pays touchés par le virus ont mis en place des politiques d’annulation et de remboursement pour leur clients.

Si tout le reste échoue, vous pouvez toujours investir dans une assurance de voyage. En fonction de votre police d’assurance elle reste un un moyen de vous protéger jusqu’à 80 pour cent du coût du voyage. Lorsque vous souscrivez une police d’assurance assurez vous d’avoir une close d’ « Annulation sans raison” ou “Annulation à tout moment” qui vous permet d’annuler votre voyage jusqu’à 48 heures avant votre départ.

2Le virus Zika ne vous tuera pas

Si vous décidez de maintenir votre voyage, sachez que le virus Zika ne vous tuera pas, malgré son nom sinistre. En réalité, les symptômes du virus Zika sont moins sévères que certains des autres maladies dont les moustiques sont vecteurs, comme par exemple la dengue ou le Chikungunya, qui dans les cas les plus graves peuvent vous tuer. Les symptômes du virus Zika, en supposant que vous n’êtes pas enceinte, aura des symptômes semblables à ceux d’une grippe légère, accompagnés d’une éruption cutanée.

3Portez des vêtements amples

Les moustiques se développent sur ​​les climats chauds et humides et se reproduisent dans les eaux stagnantes. Ils se régalent de votre sang et sont attirés par le dioxyde de carbone que vous expirez.

Bien que je ne vous dise pas de dormir avec un pantalon et un col roulé alors qu’il fait 35 degrés, je suggère aux dames de porter un paréo alors que les hommes peuvent opter pour un short long ou des chaussettes. Les moustiques ont tendance à voler près du sol donc tant que vous vous protégez la partie basse du corps vous devriez être couvert.

4Les moustiques ne sont pas grands fans du froid

Une bonne raison d’allumer l’air conditionné est de lutter contre les moustiques qui ne sont pas adapté aux températures plus fraîches. Lorsque la température baisse, les moustiques deviennent plus lent et sont sont plus faciles à repérer et tuer.

5Les moustiques sont difficiles à repousser

J’ai essayé à peu prêt tous les produits anti-moustiques mais peu importe le produit que vous utilisez, il est tres difficile d’éviter les piqures.Les répulsifs contenant du DEET sont généralement les plus efficaces. Si vous préférez les remèdes naturels, essayez d’utiliser des produits à base de citronnelle.

6Quoi que vous fassiez, ne grattez pas les piqûres de moustiques

Je sais que vous voulez vous gratter. Vous n’avez jamais voulu quelque chose plus fort dans votre vie que de gratter cette piqûre de moustique sur votre jambe. Mais quoi que vous fassiez, ne vous grattez pas ! Si vous grattez trop, vous allez vous arracher la peau ce qui va former une croûte qui une fois tombé va laisser apparaître un morceau de peau plus clair que la couleur naturelle de votre peau. Faite ça quelques fois et vous vous retrouverez avec des pois partout ce qui ressemblera à une maladie de peau. Croyez moi, je fait cette erreur et je suis encore en train de me faire bronzer pour revenir à une couleur normale.

7Si tout le reste échoue, abandonnez le combat

Après un certain temps, la bataille vous use. Vous tuez des tonnes de moustique mais ils continuent de revenir. À certain moment, vous devez avouer la défaite et réaliser que vous êtes seuls contre des millions voire peut être milliards de moustiques dans le monde et ils ne cesseront pas jusqu’à ce qu’ils se soient nourris de vous.

« Venez me cherchez si vous osez », vous criez, genoux enfoncés au sol en signe de soumission. Ils se régalent devant cette chair fraîche, et vont finir de vous dévorer, mais ce qui ne tue pas vous rend plus fort, et peut être, plus immunisé.

Le remède contre le virus Zika

Il est pratiquement impossible de ne pas être piqué par une moustique au moins une fois si vous voyagez en Amérique Latine, dans les Caraïbes ou quelconque endroit chaud et humide. Malheureusement, il n’existe aucun vaccin à ce jour.

Toutefois, les chances d’être infecté par le virus Zika sont faible. Même si vous l’êtes ce n’est pas la fin du monde, vous pourrez toujours vous faire bronzer en attendant que ça passe. Ce n’est pas un moustique qui va vous empêcher de partir en vacances.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here